Nanomatériau

Qu’est-ce que les nanomatériaux? Les nanomatériaux sont des particules si petites qu’elles ne peuvent être observées qu’à l’aide d’un microscope. Ces nanomatériaux sont partout. Ils sont dans la nature elle-même, facilement transportés par le vent, comme c’est le cas du pollen et du sable. Mais ils sont également de plus en plus présents dans notre vie quotidienne à travers les produits de consommation. En raison de leur petite taille, ils se comportent parfois différemment des mêmes substances de plus grande taille, ce qui peut avoir des conséquences sur les risques potentiels.

Les nanomatériaux sont généralement considérés comme étant des particules dont la taille varie entre approximativement 1 et 100 nanomètres (nm). Toutefois, dans un contexte réglementaire, il convient de prendre en compte non seulement la taille, mais aussi d’autres aspects qui doivent être déterminés pour qu’un certain matériau puisse être considéré comme un «nanomatériau».

Illustration of nanomaterial size

Dans un contexte juridique, la Commission européenne a adopté une recommandation relative à la définition du terme «nanomatériau» fondée uniquement sur la taille des particules constitutives du matériau, à l’exclusion de toute considération relative aux risques ou aux dangers qu’il peut présenter. Cette définition couvre les matériaux naturels, formés accidentellement ou manufacturés et sous-tend la mise en œuvre de dispositions réglementaires pour cette catégorie de matériaux. Néanmoins, dans certains domaines législatifs, le moteur pour créer des obligations juridiques applicables aux nanomatériaux est le fait que ceux-ci peuvent présenter des propriétés différentes en comparaison avec des particules plus grandes.

Les nanomatériaux sont également produits dans la nature, comme c’est le cas des poussières ou des cendres volcaniques. Ils peuvent aussi être le résultat involontaire de l’activité humaine (par exemple, les gaz d’échappement des automobiles, les bougies allumées). Et depuis de nombreuses années, certains nanomatériaux sont produits par l’industrie. Avec l’aide de la science, nous sommes à présent également capables de produire artificiellement ces particules ou matériaux, en utilisant l’ingénierie au niveau atomique (processus ascendants, dits «bottom-up»).

Développement rapide

En raison de leur taille, les nanomatériaux peuvent avoir des propriétés chimiques, physiques, électriques et mécaniques uniques qui sont plus prononcées que celles des mêmes matériaux sans nanoformes (souvent appelées substances en vrac). Ces propriétés pourraient les rendre particulièrement adaptés à plusieurs applications. Le même nanomatériau peut également avoir de nombreuses nanoformes en fonction de sa taille, de la forme de ses particules constitutives, des modifications de sa surface ou des traitements effectués sur sa surface.

Les nanotechnologies se développent rapidement et un grand nombre de produits d’usage courant présents sur le marché européen contiennent des nanomatériaux. Pensons, par exemple, à l’élaboration de produits plus performants et de meilleure qualité tels que des batteries, revêtements de surface, vêtements antibactériens, produits cosmétiques et produits alimentaires.

Les nanomatériaux offrent également des opportunités techniques et commerciales. La Commission européenne considère les nanotechnologies comme une technologie clé générique. L’expertise et le savoir-faire dans ce domaine devraient jouer un rôle crucial dans la croissance économique à venir de l’Union.

Toutefois, le développement rapide de l’utilisation des nanomatériaux et de leurs propriétés particulières suscite des interrogations quant à leurs effets possibles sur la santé et l’environnement. De toute évidence, il est nécessaire d’évaluer et de gérer convenablement les risques potentiels que ces nouveaux matériaux peuvent engendrer et en particulier l'incidence que peut avoir la modification de la surface de ces particules.

Categories Display