Les nanomatériaux dans l’environnement

Green sprout in a test tube

Différentes nanoformes d’un produit chimique peuvent se comporter de manière différente dans l’environnement, en raison des propriétés propres aux nanomatériaux intégrées dans le matériau. En ce qui concerne le devenir et le comportement dans l’environnement des nanomatériaux, la science évolue rapidement.

Une avancée est d’utiliser les propriétés physico-chimiques des nanomatériaux comme point de départ, par exemple l’hydrosolubilité. Ces propriétés clés peuvent être utilisées pour décider des mesures ultérieures à effectuer ou si le devenir dans l’environnement de la nanoforme sera plus ou moins le même que celui déjà établi pour la forme non nanotechnologique du produit chimique.

Par exemple, lorsqu’une substance très soluble est libérée dans l’environnement, indépendamment de la forme nano-tecnhologique ou non-nanotechnologique, ce sont les propriétés environnementales en solution qui devraient être évaluées. Si le nanomatériau s’avère très soluble, alors, pour les substances inorganiques, les informations existantes sur sa densité apparente pourraient être utilisées pour également évaluer la nanoforme.

Le devenir dans l’environnement des produits chimiques couvre différents processus, les principaux étant la dégradation (chimique, physique ou biologique) et/ou la transformation dans l’environnement. Toutefois, les méthodes classiques utilisées pour évaluer la dégradation des produits chimiques ne sont, en général, pas adaptées aux nanomatériaux. Une complication supplémentaire concernant les nanomatériaux réside dans le fait que le traitement de surface ou le revêtement peuvent avoir une incidence sur le devenir et le comportement du nanomatériau dans l’environnement.

Outre les processus de transformation et de dégradation, la bioaccumulation possible des nanoparticules dans les organismes doit être évaluée. Des travaux récents réalisés par l’OCDE indiquaient les limitations des approches actuelles en matière d’essais.

Les méthodes utilisées pour mesurer et évaluer le devenir des nanoparticules dans l’environnement sont en cours d’élaboration. Des techniques améliorées devraient être disponibles dans les années à venir.

Categories Display